Des produits naturels et des couleurs naturelles

La philosophie de mon atelier

Avec l'aide de différents documents historiques, j'ai réussi à faire revivre un savoir ancien pour obtenir de magnifiques couleurs ancestrales.

Mes teintes sont réalisées, le plus souvent avec des plantes locales, ou d'origine européennes et qui ont servi à embellir les tissus de laine, de lin, de coton,... depuis que l'homme a découvert comment teinter ses vêtements.

J'ai  pour ambition d'essayer vous montrer toutes les couleurs naturelles que les hommes ont trouvés en Europe et sur les autres continents. 

Ce challenge me permettra de vous proposer toujours de nouvelles teintes uniques et toujours d'origine naturelle.

Pour cela j'ai repris les différents traités de teinture des siècles passés pour vous montrer ce que les colorants naturels sont capables de faire avec des plantes de tous les continents.

Pour obtenir les teintes que vous trouvez dans ma boutique j'ai effectué de nombreux tests sur plusieurs types de fibres (Mérinos, Alpaga, soie, laine vierge,....). Je continuerai toujours à faire des essais de couleurs pour pouvoir montrer de nouvelles nuances, de nouveaux fils.


Des fibres naturelles

Dans mon atelier, je réalise ma teinture naturelle avec des fibres naturelles d'origine animale  et lorsque cela est possible d'origine locale que je veux développer dans le cadre de ma certification     Eco-Défi    

Je teins naturellement la laine locale, la laine mérinos, l'alpaga, la soie. Le fil peut être de plusieurs grosseur ou avec des matières mélangées (par exemple: mérinos/alpaga, mérinos/soie,...) dans le but de vous proposer le meilleur pour faire de magnifiques créations de tricot selon votre fibre créatrice.

Dans mon atelier, je peux teindre aussi des fibres d'origine végétales comme le  coton, le lin, le chanvre.  


Des colorants naturels

La plupart de nos colorants naturels sont d'origine de plantes cultivées en France. Cependant certains doivent être importé d'autres régions du monde pour vous montrer qu'il y a des colorants naturels sur chaque continent.

Cette richesse du monde végétal, je me dois de vous les montrer dans les nuances de couleurs de nos gammes. Pour la création de mes couleurs, je n'utilise que des plantes donnant des couleurs dites "Grand teint" pour avoir une meilleure solidité des couleurs. Je prévois d'ailleurs faire un article dans mon blog pour expliquer ceci.

Aujourd'hui j'utilise principalement:

                    - pour le jaune: la gaude ou le genêt.

                    - pour le rouge: la cochenille et/ou la garance

                    - pour le bleu: l'indigo ou bientôt le pastel des teinturier

                    - pour les marrons: le noyer, le châtaignier


La fabrication artisanale


Tous mes fils et créations sont fabriqués dans mon atelier, de façon artisanale, en petites quantité pour vous assurer une excellente qualité ainsi qu'un produit unique pour ravir mes clients.

Tous nos résidus de production sont recyclés sur un compost qui va servir d'engrais pour nos arbres (Aulne, Sumac,...) dans un souci écologique et de développement durable.


Les fibres naturelles

Dans notre atelier de teinture végétale nous pouvons traiter des fibres animales (laine de mérinos,  d'alpaga, de mohair,....), ainsi que des fibres végétales telles que le coton, le lin, le chanvre.

Ci-dessus voici quelques exemples de fibres naturelles que je peux teindre  dans mon  atelier.

Vous pouvez voir de gauche à droite:

           - des fils issus de filature française: laine Mérinos et d'Alpaga.

           - des fils de lin, de chanvre et de coton.

           - de la laine locale juste arrivée dans mon atelier

J'ai fait des essais de teinture sur des tissus et rubans de soie sur lesquels j'ai obtenu de belles couleurs naturelles. A ce jour je ne vous en présente pas car je n'ai trouvé la soie que j'ai envie de teindre. 


Les plantes tinctoriales (source de colorants naturels)

Les plantes, que j'utilise sont prélevées dans la nature en veillant à ne pas détruire complètement le pied souche et ainsi pouvoir faire des prélèvements de branches les années suivantes, pour certaines elles ont collectées dans les chemins ruraux près de chez moi.

Lors de la taille des arbres (sumac de virginie, noyer, cerisier,...) je récupère les branches afin de les préparer pour mes bains de teintures.

Je met, aussi à contribution les arbres de mon jardin pour faire mes teintures. Je suis en train de créer un petit coin de plantes tinctoriales (verge du Canada, pastel des teinturier, Camomille des teinturiers,...)

Pour préparer des colorants naturels, on utilise différentes parties d'une plante. Comme ci-dessus on va utiliser uniquement l'écorce de l'arbre. On pourra se servir des feuilles, des racines, ou comme ci-dessous les fleurs.

A chaque fois les couleurs obtenues seront différentes et pour augmenter le nombre de nuances chaque partie de plante pourront être mélangées.

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable, magasin de proximité

 

 

 

 Voici des rameaux de genêt, ou genestrolle en ancien français, cette plante est connue depuis très longtemps par les teinturiers pour faire du jaune ou du vert quand elle est associé au pastel.

En effet on a retrouvé des traces de graines de genêt dès le milieu du IXème siècle.

La cochenille une exception!

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable

 

 

L'exception dans la teinture naturelle:

             La Cochenille

Ce petit insecte est un large pourvoyeur de rouge rose, violet tous plus joli les uns que les autres. 

 

A noter que c'est aussi le seul colorant alimentaire d'origine animale.

Nous utilisons la cochenille, qui a un pouvoir colorant très fort, seule ou en association avec des plantes pour obtenir des nuances de couleurs naturelles plus nombreuses.

Sur nos laines nous l'utilisons en complément de la garance, de la gaude.


La fabrication de vos laines aux couleurs naturelles

Mais avant d'obtenir des écheveaux  ou des pelotes teintés  avec des colorants naturels que se passe-t-il?

           Le nettoyage

Toutes les fibres sont lavées avec du savon de Marseille, rincées et égouttées afin de retirer toutes les impuretés.

Cette phase est importante car elle permet de mettre à nu les fibres et ainsi leurs permettre de capter un maximum de colorant naturel.

           Le mordançage

Cette opération est nécessaire pour fixer la teinture issue de quelques plantes (par exemple la gaude).

Au cours de cette opération nous allons fixer sur la fibre un lien qui permettra au colorant de s'accrocher de façon durable et solide.

Pour cela on va utiliser des mordants. Ceux-ci on été découvert depuis plusieurs siècles. Ils sont soit d'origine chimique par l'extraction de certaines roches, soit d'origine végétale à partir de certaine plantes.

Cette alchimie va donner une variété quasi infinie des nuances de couleurs sur les fils ou les tissus.

Plus d'infos sur mon blog rubrique "le mordançage des fibres naturelles"

Cependant dans quelques cas cette opération n'est pas nécessaire. En effet lorsque qu'on utilise des plantes contenant beaucoup de tanins (chêne, noyer, sumac,..) ceux-ci vont pouvoir fixer la couleur et ainsi simplifier la teinture.

Ci dessous la collecte de feuilles de Sumac de Virginie qui seront mises à sécher, puis seront principalement utilisées dans le mordançage des fibres végétales. On pourra aussi utiliser son écorce.

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable
Feuille de Sumac
couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable
Cueillette des feuilles de Sumac

           Le bain de teinture

Les fibres mordancées sont plongées dans le bain de teinture puis chauffée à une température définie pour obtenir la couleur voulue.

La partie de la plante contenant la matière colorante est extraite en faisant une décoction avec de l'eau, puis celle-ci est filtrée pour réaliser le bain de teinture.

Les fibres doivent refroidir dans le bain de teinture pour garder toute leur douceur et retirée du bain avant un lavage pour retirer l'excès de teinture.

 

           La teinture

Des images à la place d'un long texte.

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable
La laine dans son bain de teinture
couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable
Sortie de la laine du bain de teinture

           Le rinçage et le savonnage

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable

 

 

 

Rinçage des écheveaux à l'eau claire.

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable

 

 

 

Lavage des écheveaux avec de l'eau savonneuse.

J'effectue autant de rinçage qu'il est nécessaire pour obtenir une eau de rinçage claire. Le nombre de rinçage peut varier selon la concentration de colorants naturels. C'est pour cela que j'utilise la quantité juste utile pour obtenir la bonne couleur. Mais aussi pour prélever la quantité de plantes nécessaire pour une teinte définie pour préserver la nature.

           Le séchage

Les écheveaux sont mise à sécher individuellement à l'abri de la lumière vive afin de préserver tout l'éclat des teintures naturelles.

Quelques teintes réalisées dans mon atelier, une fois qu'elles ont séchées et mises en écheveaux .