· 

Résumé sur les généralités

Résumé sur les généralités des teintures naturelles

   Afin de vous aider dans vos créations de couleurs naturelles, je vous propose une petite synthèse.

   Le 1er volet traite de votre choix du fil à teinter. 

   Le 2ème volet traite de la préparation du fil à teinter. 

   Et enfin le 3ème volet traite de la réalisation de la couleur.

 C'est le moment de re-sortir vos notes prises au cours de votre teinture!

Les différentes phases d'une teinture naturelle

Un peu de théorie pour commencer

   La couleur que vous avez envie de faire sera dépendante de la bonne préparation de celle-ci!

   Pour une couleur donnée celle-ci est proportionnelle à la quantité de plante utilisée par rapport à la quantité de laine. Je m'explique.

   Par exemple:

   Couleur 1:  pour 100 g de laine il faut 100 g de plante, que l'on peut résumer par 100% PDF.

   Couleur 2:  pour 100 g de laine il faut 50 g de plante, que l'on peut résumé par 50% PDF.

 

 

   C'est vous qui allez décider de la quantité de plante à utiliser, attention toutefois il faut utiliser que la quantité nécessaire pour avoir une couleur intense le surplus est du gaspillage! 

   D'où l'importance de vos notes et de votre expérience.

   De plus chaque plante n'a pas le même pouvoir colorant c'est au teinturier de s'adapter!

1: Le mordançage de la laine (ou fibre naturelle)

   Je vous invite à revoir mon article sur le mordançage avant de continuer ce post.

 

  C'est une étape importante pour pouvoir fixer le colorant naturel sur la laine, aussi celle-ci  n'est pas à négliger.

   L'utilisation d'un mordant (qu'il soit naturel ou chimique) le principe est le même; il faut toujours se référer au poids de laine mis en oeuvre.  La quantité utilisée est proportionnelle à l'intensité de la couleur que l'on désire. 

 

   En résumé, la couleur naturelle est proportionnelle à:

                  - la quantité de mordant  (Je ferais prochainement un article sur ce thème) 

                  - la quantité de plantes ou de colorant naturel 

2: Le bain de teinture

    C'est la plus simple à réaliser!

   Dans la plupart des cas il faut faire une décoction (porter la plante et l'eau de dilution à ébullition pendant un temps défini). Cette décoction peut être précédée d'une macération (plus ou moins longue) pour réhydrater les plantes sèches ou les bois.

     Dans quelques cas une macération est suffisante.

    L'extraction du colorant peut être quelques fois plus complexe, mais ce n'est pas le sujet ici. 

3: La teinture

 3: La teinture

    Les colorants naturels peuvent être sensibles à la température des bains, aussi c'est un paramètre à surveiller assez précisément afin de ne pas être déçu.

    Je recommande de bien veiller à appliquer cette consigne au cours de vos recettes et de noter celle-ci lorsque vous avez la bonne couleur.

   La durée de trempage dans le bain de teinture est importante notamment pour les teintes pastels,

  Cependant il est inutile de laisser dans le bain de teinture le fil à teindre pendant plusieurs heures car celui-ci ne prendra que la quantité qu'il peut absorber, je considère qu'une heure est convenable.

   Lorsque vous aurez obtenu votre couleur, vous laisserez la laine refroidir doucement dans son bain de teinture ou vous pouvez la mettre rapidement dans de l'eau ayant la même température pour garder votre teinte.

   Une petite remarque: la couleur de la laine sèche est toujours moins intense que dans le bain de teinture.

4: La fin

   Lorsque votre laine sera refroidie, il faut la rincer pour ôter l'excédent de teinture, puis la laver dans une eau légèrement savonneuse.

   Dans tous les cas, il faut la rincer jusqu'à obtenir une eau de rinçage claire.

   Pour avoir un séchage plus rapide, il est possible de l'essorer doucement (pour ma part j'ai récupéré une vieille essoreuse des années 60!), avant la mettre à sécher en écheveaux à l'ombre.

Pour terminer cette série d'article voici:

un schéma récapitulatif

couleur naturelle, teinture textile, laine, soie, magasin de laine, développement durable, mérinos, laine locale, laine artisanale, chale, fonty, boutique laine, bonnet

Merci de m'avoir lu jusqu'ici et si vous le désirez, vous pouvez faire part de vos commentaires ci-dessous.

A très bientôt sur mon blog.

Écrire commentaire

Commentaires: 0